Devenir propriétaire sans apport, possible ?

À l’heure où les taux d’intérêt en matière d’immobilier ont connu une baisse régulière jusqu’à atteindre des taux records, bon nombre de particuliers ont sauté le pas en accédant à la propriété d’un bien immobilier en tant que propriétaire ou investissement locatif. Cependant, la plupart d’entre eux n’ont pas forcément l’envie d’écouler toutes leurs économies durement acquises dans un apport financier, généralement nécessaire pour acquérir un bien immobilier. Et pourtant, il est possible d’emprunter sans apport personnel. Access Finance Communication, votre courtier en crédit immobilier en ligne, approfondit ce sujet aujourd’hui.

scrabble home loan

En prêt immobilier, la règle veut que l’on effectue un apport personnel d’au moins 10% du montant du bien immobilier, notamment pour les primo-accédants. Dans l’idéal, pour avoir davantage de chance que le dossier d’emprunt passe sans complication, il faudrait que l’apport soit de 20 à 30% du prix de l’investissement immobilier. Dans ces conditions, les organismes financiers acceptent le dossier sans difficulté. Dans ce cas de figure, les particuliers auront même l’avantage de voir leur taux d’intérêt d’emprunt revu à la baisse. Cependant, dans certains cas, l’apport personnel n’est pas exigé, à condition d’avoir un bon dossier.

De prime abord, emprunter à 100 ou 110% peut être réalisable que si l’organisme financier estime qu’il y a un risque 0 sur votre dossier. Ainsi, si vous avez au moins la trentaine d’année, que vous n’avez pas ou peu d’enfants à votre charge, que vous avez un CDI depuis plusieurs années dans la même entreprise et que vous avez de bons revenus, la banque peut évaluer votre dossier et être favorable à celui-ci pour un emprunt sans apport.

D’autres cas sont envisageables, notamment grâce aux nombreuses aides de l’État français. Renseignez-vous auprès des différents établissements pour obtenir un apport pour votre prêt. N’oubliez pas non plus le prêt à taux zéro qui n’est pas uniquement destiné aux personnes à faibles revenus : il faut simplement que le bien en question soit votre résidence principale.

Informez vos proches. Partagez notre expertise :